Pêche : ouverture demain

7 mars 2014 - 17:30

La pêche est, en fait, ouverte toute l’année dans les rivières de deuxième catégorie, Moselle, Meurthe, Madon, Mortagne, et autres cours d’eau communs. Mais si vous pêchez une truite, il faut la remettre à l’eau. Et pas question d’utiliser des instruments qui permettent de pêcher un brochet, du 31 janvier au 1er mai. L’objectif étant de protéger l’espèce.

La date de demain marque un tournant dans cette réglementation, avec autorisation de pêcher truites fario et ombres communs sans les remettre à l’eau, et extension de la pêche aux rivières dites de première catégorie. Il en existe une dizaine dans le département. Elles sont toutes rattachées à une association de pêche agréée.

Il est nécessaire de pêcher relativement souvent pour amortir le coût d’une carte

L’Aroffe pour Gemonville et Favières, le Chaudeau pour Toul, la Crusnes pour Longwyon, le Dorton pour Charency et Vezin, l’Esch pour Martincourt et Pont-à-Mousson, la Pienne pour Mercy-le-Bas, le Trey pour Pagny-sur-Moselle, la Verdurette pour Reherrey et Lunéville, la Vezouze (domaine public) pour Blâmont, le Woigot pour Briey.

18.600 personnes (80 % d’hommes) ont acheté une carte de pêche, l’année dernière, en Meurthe-et-Moselle, pour avoir le droit de lancer leur canne dans une rivière. Mais cette carte doit être rattachée à l’association de pêche du lieu choisi pour laisser dériver sa ligne. Sauf dans les rivières situées sur le domaine public, comme la Meurthe ou la Moselle.

Autre exception : les domaines de pêche sont mis en commun quand des accords de réciprocité sont signés entre associations de pêche. Quatorze associations sur vingt-sept ont conclu de tels accords en Meurthe-et-Moselle. Le détenteur d’une carte de pêche rattachée à Toul peut, par exemple, aller pêcher dans la Mortagne.

Mais à quel prix ? Les néophytes ne sont pas vraiment les bienvenus. Une carte à la journée coûte, en effet, 15 €. Le prix d’une partie de pêche en famille, ou entre amis, peut s’avérer élevé si la pêche est occasionnelle. Le prix d’une carte à l’année est quant à lui de 72 €. Autant dire qu’il est nécessaire de pêcher relativement souvent pour amortir le coût.

Il existe heureusement des cartes à prix réduits pour les adolescents, des cartes découverte femme à 30 €, ou des cartes à 5 € pour les moins de 12 ans. Et la fédération 54 prépare actuellement à un schéma de développement loisir pêche dans le département.

Commentaires