Article dans l' Est Républicain

21 juillet 2014 - 15:36

Cette semaine le journal l' Est Républicain vous fait découvrir différentes techniques de pêche, et notre Association a eu droit à un reportage sur la pêche à la Brouillée.

 

http://www.estrepublicain.fr/actualite/2014/07/21/a-la-brouillee-les-pieds-dans-l-eau

A LA BROUILLÉE , LES PIEDS DANS L’EAU

 

Gerbéviller. De toutes les techniques de pêche, voilà incontestablement la plus ludique, la plus facile et la plus abordable. La pêche à la brouillée vous replonge instantanément dans un parfum d’enfance.

Décor idyllique à Gerbéviller, au cœur de la vallée de la Mortagne en Meurthe-et-Moselle, c’est dans un bras de la Mortagne, en contrebas du canal, qu’enjambent de jolis ponts de bois, que Claude Sené, président de la Gaule Gerbévilloise, l’AAPPMA locale, nous emmène à la découverte de cette pêche à la friture, en compagne de Gaétan son petit-fils de 13 ans « et demi » (!), Constantin jeune gerbévillois de 9 ans « et demi »(!) et Pascal Kurkiency, le garde de pêche local.

Une petite canne de deux à trois mètres maximum, un hameçon minuscule, un flotteur et un plomb, sans oublier les asticots « blancs et roses » et nous voila partis en quête d’un bon poste de pêche, les pieds dans l’eau…

Il nous faut aller, « là ou ça court ! », explique Claude Sené. En clair là ou l’on observe un petit courant. Celui qui emportera notre bouillée en aval des cannes.

Pour réaliser la brouillée, rien de plus simple, il suffit de frotter le fond de l’eau avec ses pieds – mieux vaut porter des chaussures, pour éviter tout risque de coupure – et le tour est joué.

Les sédiments chahutés par nos pieds forment un nuage brun qui suit le courant et attire à lui tous les petits poissons.

Un festival de la touche !

À peine l’eau brouillée, les touches s’enchaînent, il n’y a plus qu’à ferrer pour planter l’hameçon dans la gueule du poisson, tirer et décrocher notre friture. Un vrai festival ! Goujons, Ablettes, chevennes… et même quelques jolies perches pour Gaétan ! En une après-midi, « on peut attraper entre cent et deux cents poissons », se félicite Claude Sené. De quoi réaliser une belle friture à déguster « avec du champagne… », précise le spécialiste.

Très appréciée des enfants, la pêche à la brouillée en rivière doit évidemment se pratiquer sous la surveillance d’un adulte…

Si cette technique est « tolérée » à Gerbéviller dans la Mortagne, il est indispensable avant d’aller pêcher de se renseigner auprès de son association (AAPPMA) de pêche locale.

Commentaires